Séminaires

Mettre la puce à l'oreille

Erik Porge

Cliquer ici pour lire l'argument

Les mardis suivants (à l'IPT et par Zoom) :

- mardi 9 novembre 2021
- mardi 7 décembre 2021
- mardi 4 janvier 2022
- mardi 1er février 2022
- mardi 5 avril 2022
- mardi 10 mai 2022
- mardi 7 juin 2022

de 21h à 22h45
à l'IPT
83 boulevard Arago
75014 Paris

 

L'interprétation des psychoses

Jérémie Salvadero et Olivier Douville

Cliquer ici pour lire l'argument

Les mercredis suivants (à l'IPT) :

- mercredi 20 octobre 2021

- mercredi 17 novembre 2021

- mercredi 15 décembre 2021

- mercredi 19 janvier 2022

- mercredi 16 février 2022

- mercredi 16 Mars 2022

- mercredi 20 Avril 2022

de 21h à 22h45
à l'IPT
83 boulevard Arago
75014 Paris

 

 

L'erre de rien

 

Proposé par Marie-France Dalmas

Les jeudis 7 et 14 octobre, 11 novembre 2021

Dates suivantes à venir

21h - par Zoom

 

Cet atelier s'inscrit dans le droit fil des élaborations en cours de L'instance lacanienne. Il vise à soutenir les transferts de travail non sans lien avec les questionnements qui se déploient dans l’association à partir de ses activités de séminaires, cartels, publications et journées d’études.
Nous tenterons, cette année, d’appréhender la topologie des nœuds afin d’en mesurer les ressorts cliniques et théoriques.

Cet atelier se tient à Saint-Paul de Vence mais aussi via Zoom. La participation in praesentia sera toutefois souhaitée à la fin de la période de confinement.

Pour plus de renseignements et pour s’y inscrire, contacter Marie-France Dalmas :
06 84 01 14 61 - marie-france.dalmas@orange.fr


par Zoom

et à Saint-Paul de Vence

Passage

 

Proposé par Geneviève Roquefort

À Royan

Lors des réunions du Centre de Consultations

 

Ce séminaire coordonne les groupes de travail qui ont lieu à Royan et dans sa région, à partir du séminaire d'Erik Porge "Mettre la puce à l'oreille".

 

Il est ouvert à toute personne intéressée : contacter Geneviève Roquefort au 06 62 76 35 69.

 

SOIRÉES LIBRAIRIES

 

Vendredi 25 septembre 2020 :

Erik Porge, Amour, désir, jouissance. Le moment de la sublimation

Existe t-il une sublimation spécifique à l’exercice de la psychanalyse tant du côté de l’analyste que de celui de l’analysant, tous deux soumis à la règle fondamentale énoncée par Freud ?

La sublimation de l’analyste révèle le propre du parcours des pulsions partielles sans refoulement (dixit Freud), ce qui produit une jouissance à l’endroit même où manque celle attendue de la réalisation d’un rapport sexuel génital qui identifierait le masculin et le féminin comme complémentaires. La sublimation constitue la forme du désir de l’analyste – lequel reste un x – soutenu par un fantasme. Selon Lacan, ce désir est au principe de son acte d’interprétation, lequel articule la psychanalyse en intension (la cure) et la psychanalyse en extension (présenter la psychanalyse au public), en même temps que leur lien à une identification sexuée. À ce titre la sublimation remet en question la conception de la fin de l’analyse construite sur une opposition du fini et de l’infini.

https://www.editions-eres.com/ouvrage/4582/amour-desir-jouissance

Discutant : Luis Izcovich

IPT - 83 bd. Arago, 75014 Paris

20h